MSC CRUISES ET CHANTIERS DE L’ATLANTIQUE CÉLÈBRENT DEUX ÉTAPES IMPORTANTES DANS LA CONSTRUCTION DE NAVIRES DE CROISIÈRES À LA POINTE DES TECHNOLOGIES ENVIRONNEMENTALES

Mise à flot du premier navire au GNL de MSC Cruises, le MSC World Europa, dont les émissions seront réduites de façon significative.
Cérémonie de la pièce du MSC Euribia, également au GNL, l’un des navires les plus performants sur le plan environnemental jamais construits en France.
MSC Cruises et Chantiers de l’Atlantique ont confirmé l’installation pilote d’une pile à combustible à bord du MSC World Europa.

MSC World Europa | MSC Cruises

Saint-Nazaire, France, le 2 Décembre 2021 – La Division Croisières du Groupe MSC et Chantiers de l’Atlantique célèbrent aujourd’hui deux étapes importantes de la construction des prochains navires de la compagnie à la pointe des dernières technologies environnementales. Le MSC World Europa et le MSC Euribia seront les premiers navires au GNL à rejoindre la flotte MSC Cruises. l’année prochaine, représentant, avec le World Europa II dont la construction débutera en 2023, un investissement de 3 milliards d’euros.

Ces navires jouent un rôle important dans l’engagement de la Compagnie à atteindre le niveau zéro émission nette de Gaz à Effet de Serre (GES) à l’horizon 2050. Le GNL est à date le carburant marin le plus propre disponible en grande quantité ; il élimine pratiquement toutes les émissions atmosphériques polluantes comme les oxydes de soufre (à 99%), les oxydes d’azote (à 85%) et les particules fines (à 98%). En termes d’émissions à impact global, le GNL joue un rôle clé dans l’atténuation du changement climatique et les moteurs de ces navires pourront réduire jusqu’à 25% le CO2 émis par rapport aux carburants traditionnels. De plus, avec la disponibilité à l’avenir de formes bio et synthétiques de GNL, cette source d’énergie ouvrira la voie à des opérations décarbonées.

Pierfrancesco Vago, Président Exécutif, MSC Cruises
, a commenté : « Aujourd'hui, nous franchissons une nouvelle étape majeure vers notre objectif de faire de nos activités maritimes des activités zéro émission nette d'ici 2050. Après avoir investi des milliards d'euros, nous annonçons ainsi d'importantes avancées dans la construction non pas d'un, mais de deux de nos navires de nouvelle génération propulsés au GNL, ce qui nous rapproche de notre aspiration à devenir une industrie de la croisière sans émissions. Le GNL, qui est le carburant le plus propre disponible à date pour les activités de notre industrie, est un élément moteur de l'importante transition énergétique que nous sommes en train de réaliser.


« Nous avons encore du chemin à parcourir, mais malgré tout ce que la pandémie nous a fait subir au cours des deux dernières années je suis fier que nous ayons pu réaliser, avec les Chantiers de l’Atlantique comme partenaires, le lancement de ces nouveaux navires au GNL – les premiers jamais construits en France. Ils intégreront également des piles à combustible comme nouvelles technologies pilotes pour rendre ces navires encore plus performants. Nous sommes déterminés à franchir de nouvelles étapes et nous savons que nous pouvons compter sur le soutien continu de nos fournisseurs, partenaires et gouvernements pour construire ensemble une industrie toujours plus durable ».

Laurent Castaing, Directeur Général, Chantiers de l’Atlantique
, a indiqué : « C’est un moment réellement très spécial que nous vivons aujourd’hui. Non seulement parce que ces deux navires sont respectivement le quinzième et le seizième que nous construisons pour MSC Cruises, ce qui reflète la qualité exceptionnelle de la relation établie depuis la fin des années 90 entre nos deux sociétés. Non seulement parce que ces navires seront parmi les plus grands et les plus beaux du marché mondial de la croisière. Mais aussi et surtout parce qu’ils incarnent de façon décisive ce à quoi ressembleront les paquebots de croisière de demain. A leur livraison, ils afficheront le meilleur bilan carbone du marché, en termes d’émissions par passager et par jour. »

Cet événement célèbre également une des étapes majeures du partenariat industriel unique tissé depuis plus de vingt ans entre Chantiers de l’Atlantique et MSC. Cette cérémonie permet ainsi de réaffirmer une nouvelle fois la collaboration de long terme qui existe entre le leader européen de la croisière et les chantiers français. Aussi, d’ici la fin de l’année 2023, un total de 19 navires de la Compagnie auront été construits aux Chantiers de l’Atlantique, représentant ainsi, pour le pays, une contribution économique globale de plus de 20 milliards d’euros.

MSC Cruises et Chantiers de l’Atlantique ont également confirmé aujourd’hui l’installation pilote d’une pile à combustible à bord du MSC World Europa, appellée Blue Horizon. Cette technologie utilise le gaz naturel pour convertir le carburant en électricité et offre le plus haut rendement parmi toutes les solutions énergétiques disponibles aujourd’hui, produisant de l’électricité et de la chaleur à bord. Il s’agit ici de la toute première fois qu’une pile à combustible alimentée au gaz naturel est utilisée sur un navire de croisières. La technologie de pile à combustible choisie par Chantiers de l’Atlantique et MSC Cruises est la pile à combustible à oxyde solide (SOFC – Solid Oxide Fuel Cell) développée par Bloom Energy. Cette dernière permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 30% supplémentaires par rapport aux moteurs au GNL traditionnels, avec aucune émission d’oxyde d’azote, ni d’oxyde de soufre, ni de particules fines. Elle offre également l’avantage d’être compatible avec le GNL ainsi que d’autres carburants à faible teneur en carbone comme le méthanol, l’ammoniaque et l’hydrogène. Ce projet servira de base pour de futures installations à plus grande échelle et le début d’une collaboration encore plus étroite entre MSC Cruises et Chantiers de l’Atlantique sur des projets de recherche et développement sur la technologie des piles à combustible.

La traditionnelle « cérémonie de la pièce » a eu lieu au moment de la pose de la première quille du second navire au GNL de MSC Cruises, le MSC Euribia, qui sera l’un des navires les plus performants en matière environnementale construit en France. Anne-Claire Juventin, responsable du contrôle qualité Chantiers de l’Atlantique, et Valentina Mancini, Directrice de la marque MSC Cruises, ont effectué cette tradition maritime en qualité de marraines, représentant l’une l’armateur et l’autre le constructeur, en plaçant les deux pièces sous la quille du navire en guise de bénédiction et de bonne fortune pour le projet, ainsi que pour l’avenir du navire en mer.

La mise à flot du MSC World Europa, qui sera le premier navire au GNL à rejoindre la flotte MSC Cruises, a eu lieu aux chantiers navals de Saint-Nazaire. Le navire sera ensuite positionné dans un bassin en eau pour la suite des travaux avant sa livraison en novembre 2022.


MSC World Europa – croisières nouvelle génération

Le MSC World Europa est le premier navire de la classe révolutionnaire MSC World : une toute nouvelle génération de navires offrant une expérience inédite à bord. Equipé des dernières technologies marines et hotelières, le MSC World Europa redéfinit l’expérience de la croisière avec ses concepts inédits et ses espaces d’une créativité inégalée en mer. Le design révolutionnaire de la poupe, en Y, permettra d’avoir une promenade impressionnante de 104 mètres de long semi ouverte avec une vue exceptionnelle sur la mer. De toutes nouvelles cabines balcon surplomberont cette promenade, accueillant également la pièce maîtresse du navire : le plus grand toboggan en mer avec une hauteur de 11 ponts inspiré de The Venom Drop @ The Spiral.

L'expérience client sera sublimée grâce à des moments de vie inédits et de nombreux espaces, offrant chacun une atmosphère différente. La quiétude de l’espace zen contrastera avec l’animation de la promenade regorgeant de divertissements, boutiques et bars ; tandis que l’espace dédié aux familles et aux enfants offrira quant à lui 10 nouvelles installations pour le bonheur des plus jeunes. Avec 21 bars et lounges et 13 restaurants, l’offre de restauration à bord sera résolument variée. Le Chef’s Garden Kitchen mettra l’accent sur les produits frais et savoureux et La Pescaderia, un grill traditionnel, permettra de déguster poissons et fruits de mer en terrasse. Les concepts plébiscités comme le Butcher’s Cut, Kaito Teppanyaki Grill & Sushi Bar ou encore HOLA ! Tacos & Cantina seront également au rendez-vous.

Le MSC World Europa accueillera ses premiers hôtes en décembre 2022 et fera sa saison inaugurale dans la région du Golfe, une expérience de croisière idéale l’hiver. Les hôtes pourront profiter de croisières de 7 nuits au départ de Dubaï, avec escale à Abu Dhabi, sur l’île de Sir Bani Yas, à Dammam en Arabie Saoudite pour visiter l’Oasis Al Ahsa (site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO), ainsi qu’à Doha, capitale futuriste du Qatar, avant de revenir à Dubaï pour une nuit à quai, offrant ainsi du temps pour découvrir les merveilles de la capitale.

Le MSC World Europa quittera Dubaï le 25 mars 2023 pour rejoindre la Méditerranée. Durant l’été 2023, ce navire offrira des croisières de 7 nuits avec escales dans les ports italiens de Gênes, Naples et Messine, ainsi qu’à La Vallette à Malte, Barcelone en Espagne et Marseille en France.


MSC Euribia – symbole du respect de MSC Cruises pour la mer


Le MSC Euribia sera l’un des navires de MSC Cruises les plus avancés en matière environnementale ; il a été baptisé en honneur d’Eurybia, divinité des océans dans la mythologie grecque, connue pour avoir maîtrisé les vents, la météorologie et les constellations pour contrôler la mer. Pour illustrer l’engagement de la compagnie à construire des navires toujours plus avancés en matière environnementale, MSC Cruises a lancé un concours auprès des artistes du monde entier afin de créer une œuvre d’art unique inspirée par la mer et l’importance de l’écosystème marin. L’artiste gagnant aura l’opportunité de transformer la coque du MSC Euribia en œuvre d’art flottante avec pour objectif de communiquer sur l’importance du respect de l’environnement. Telle une exposition permanente et itinérante, cette œuvre couvrira toute la coque du navire et fera le tour du monde à mesure que le le MSC Euribia naviguera sur les mers et les océans de la planète.